Sang Blable

Panneau d'affichage de la guilde Les Sang Blables, guilde Amaknéenne (Rp) sous l'égide de Djaul, disponible au Qg en [2,-19]
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Recrutement  Fiches  
Oagfd
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Mots à la suite
par Tahroy Sam 8 Oct - 0:16

» Aujourd'hui j'ai...
par Tahroy Sam 3 Sep - 23:16

» Mon voisin du dessus
par Tahroy Lun 29 Aoû - 17:12

» La chasse à la pépite de Nayma'
par Mynae Jeu 3 Oct - 19:13

» Passage d'une ombre
par Nayma Mer 2 Oct - 22:03

» [Mini-jeu] Le survivant
par Tahroy Dim 29 Sep - 14:07

» Les demandes de points
par Tahroy Jeu 26 Sep - 19:58

» [Donjon Dramak] Amakna a besoin de nous !
par Brobrok Mar 24 Sep - 19:22

Sujets importants
Recrutement

Les entretiens

Les missions

Les demandes de points

La hiérarchie de la guilde

Devenir recruteur

Périodes d'essai

Nouveautés

Partagez | 
 

 Rykke Errel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gr$rak
KEUPIN !
avatar

Messages : 401
Date d'inscription : 31/12/2011
Age : 20
Localisation : Surute!

Fiche de présentation
Cercle:
175/200  (175/200)
Classe: Sacrieur

MessageSujet: Rykke Errel.   Mer 18 Jan - 19:22

Rykke Errel le Brave


"En l'an 12 ,un dragon du nom de Bolgrot vînt
s'installer près d'Amakna, chassé de ses terres par le puissant Ishtar
kahn, magicien de l'ordre du Hibou.

Arrivé en terres d'Amakna, il commença à semer le désordre et la
destruction. Personne ne pouvait rivaliser avec le dragon. Mais un
disciple de Iop plein d'audace, nommé Rykke Errel, partit rencontrer le
dragon. Il n'est alors qu'un paysan rêvant de devenir chevalier, mais
devant le dragon il se dresse avec vaillance. La réaction de Bolgrot fût
surprenante, le dragon s'agenouille devant Rykke et les deux
protagonistes finissent par devenir ami.

Les années qui suivirent furent heureuses, et la crainte inspirée par
le monstre lors de son arrivée fit place au respect. Le dragon d'une
grande sagesse, conseillait et parfois même soignait qui venait lui
rendre visite. Il était apprécié et tous oublièrent qu'en quelques
éternuements il pouvait réduire à néant le plus grand des châteaux.

Rykke rendait souvent visite au dragon, et la compagnie de celui-ci
lui était fort plaisante. Le jour de sa dix neuvième année, lors de la
fête donnée en son honneur, Rykke rencontra la douce et charmante
Helséphine, une disciple de Iop utilisant ses dons pour embellir sa
voix. Leurs regards se croisèrent et tout de suite ils se plurent.

Helséphine, la belle à la voix envoûtante


Le jeune Rykke, fier et heureux présenta son aimée à son ami, voulant
que ce dernier s'émeuve tout comme lui de sa voix magnifique. Ce qui
fut au départ une intention louable s'avoua être en vérité une erreur
formidable. Au premier chant d'Helséphine, le dragon devint fou. Qui
l'eut cru, fou d'amour. Son amour pour Rykke se transforma en haine
jalouse, et les visites de ce dernier, se terminant souvent par des
querelles, se firent rares.


C'est alors qu'Helséphine, triste de cette amitié rompue, décida de
parler à Bolgrot. A peine l'eut-il vu, se tenant chantante devant sa
caverne, qu'il reprit verve et vigueur. De cette visite il comprit, sans
qu'un mot ne fut dit, qu'il l'aimait. Comment se pouvait-il ? Qu'un
dragon vieux comme l'est le monde tombe fou d'amour d'une humaine,
fusse-t'elle magicienne.

Honteux et rageur, il tua Helséphine, souhaitant ainsi oublier ses
erreurs. Mais la douleur ne se fit que plus grande, et la folie prit la
place de la sagesse. Il brûla des villages, tuant hommes, femmes et
enfants sur son passage, maudissant ces êtres, cause de son tourment.
Bolgrot prit goût au sang, lui qui fut sans doute des dragons le plus
charmant. Il avait faim d'humain, et plus que de tout autre, faim de
Rykke Errel, qui lui avait présenté cette créature enchanteresse.

Ce dernier ne comprit que trop tard la folie de Bolgrot, et, espérant
retrouver sa compagne, il prit la route du repaire du monstre. Il
pouvait voir au loin les ravages qu'il causait. Il voyait la fumée, les
demeures calcinées. Son coeur était triste de voir ainsi périr son
peuple, mais son véritable malheur tomba lorsqu'il trouva le corps de
son amour. Longtemps il pleura, quant à son tour la folie le gagna,
folie que d'autres prirent pour courage.

Le combat fratricide


Il prit des armes dans la caverne, au milieu des trésors, le choix
fut rude, mais il s'arrêta sur une armure d'or, finement gravée,
incrustée de joyaux. D'une lance runique il s'arma, protégeant son
porteur contre le feu. Cette arme avait était forgée par le maître
magicien de l'ordre du Hibou. Un casque rayonnant de mille

éclats,
prison fantastique d'arc en ciel, ornait son crâne maintenant
intouchable. Grâce aux bottes il retrouva instantanément le dragon et
lorsqu'il se présenta devant lui ce dernier fut séduit. Séduit par
l'idée d'un duel honorable avec son rival.

Ces objets, portés, donnaient à Rykke une chance d'abattre le mal.
Les deux adversaires autrefois amis se toisèrent, comme connaissant
l'issue du combat. Et sans mot dire ils chargèrent l'un sur l'autre. La
bataille fit rage, et Rykke Errel, maniant sa lance comme un guerrier
entrainé avait bien l'avantage. Le dragon presque mort s'élança dans les
airs suivi de Rykke qui avait bien l'intention de finir son
ouvrage.C'est alors que ce dernier comprit qu'un dragon virevoltant est
un bien pire ennemi...

Et l'on vit du ciel, comme une étoile filante, un dragon et un homme à
l'armure brillante tomber, se heurter, ricocher et mourir sur les
cimes des montagnes. C'en était fait de Rykke Errel, le paysan devenu
chevalier et de Bolgrot le dragon tueur d'amis. Personne ne retrouva les
corps, et l'on dit que souvent dans le ciel, l'on entend les chants
d'Helséphine couvrant cris et hurlements d'une lutte sans gagnant.

Le trésor draconique


Par la suite, des paysans explorèrent la caverne du dragon et
trouvèrent de nombreux oeufs de couleurs différentes, qu'ils appelèrent
Dofus. Mesurant le danger d'une telle trouvaille, les oeufs étant
indestructibles, ils décidèrent de les cacher et les confièrent aux plus
grands magiciens de l'époque.

Plusieurs centaines d'années se sont écoulées et les Dofus
complètement oubliés refont surface. Les héros qui les trouvent voient
leurs forces se décupler et de curieux évènements viennent dès lors
perturber la monotonie d'Amakna : les habitants deviennent fous, et dans
l'esprit de chacun il n'y a plus qu'une chose qui compte, posséder les
précieux Dofus pour obtenir le pouvoir."

[HRP Crédits : Ankama Games]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rykke Errel.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche guilde pandawa [Rykke Errel]
» Vend panoplie Kwak de Glace [Rykke-Errel]
» Nokyn pandawa eau sur Rykke-Errel
» Pandawa multi-élément Ice'
» Donjon Rat Noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sang Blable :: Premier étage :: La bibliothèque :: Histoires et légendes du monde des Douze-
Sauter vers: