Sang Blable

Panneau d'affichage de la guilde Les Sang Blables, guilde Amaknéenne (Rp) sous l'égide de Djaul, disponible au Qg en [2,-19]
 
AccueilAccueil    CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Recrutement  Fiches  
Oagfd
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Mots à la suite
par Tahroy Sam 8 Oct - 0:16

» Aujourd'hui j'ai...
par Tahroy Sam 3 Sep - 23:16

» Mon voisin du dessus
par Tahroy Lun 29 Aoû - 17:12

» La chasse à la pépite de Nayma'
par Mynae Jeu 3 Oct - 19:13

» Passage d'une ombre
par Nayma Mer 2 Oct - 22:03

» [Mini-jeu] Le survivant
par Tahroy Dim 29 Sep - 14:07

» Les demandes de points
par Tahroy Jeu 26 Sep - 19:58

» [Donjon Dramak] Amakna a besoin de nous !
par Brobrok Mar 24 Sep - 19:22

Sujets importants
Recrutement

Les entretiens

Les missions

Les demandes de points

La hiérarchie de la guilde

Devenir recruteur

Périodes d'essai

Nouveautés

Partagez | 
 

 Aspyrine, l'histoire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aspy
Invité


Messages : 10
Date d'inscription : 21/08/2013

MessageSujet: Aspyrine, l'histoire.   Sam 7 Sep - 1:10

Un parchemin fut laissé sur la table dans le quartier général des Sang Blabes, une légère odeur de chocolat se cache derrière le parfum à la menthe verte.


Aspyrine a écrit:
Cookie les keupains, il parait qu'il faut que j'écrive un peu mon passé ici. C'est dommage parce que je déteste parler de mon passé, pourquoi? Parce que lorsqu'on connait le passé de quelqu'un c'est beaucoup plus facile pour lui faire du mal. Je vais donc peut être omettre des sujets, par choix ou parce que je les aient oubliés.

Donc commençons par le début, c'est normal non? Il ne faut pas commencer par un truc loin et qui date de longtemps sinon le lecteur ne se sens pas concerné donc je vais commencé comme suis;

Il y à quelques semaines deux choses me sont arrivées, deux choses géniales et que je ne pense jamais regretter, du moin je l'espère. J'ai premièrement été intégrée dans votre petite bande qu'est les SangBlable, le deuxième événement... ben continuez à lire et vous le saurez peut être. Donc la question est simple; vous voulez savoir comment j'en suis arrivée à ce point.

Je suis une chocolatière, j'ai des ailes mais je n'ai plus la capacité de soigner et je semble avoir une bonne maîtrise du feu, contrairement au fait que je ne me maîtrise pas du tout moi même. (Je sais pas si c'est très clair mais m'enfiche).

Donc je vais être très honnête, je n'écrirai pas comme je le devrais dans un bouquin, je vais juste restée moi même et garder mes expressions, vous n'aimez pas? Ben tant pis pour vous, vous êtes juste des patates. Vous adorez? Ben génial vous aurez droit à un chocolat gratuit. J'en étais où? Ah... oui... mon passé.

Donc il y a un bout de temps je suis née, chanceuse comme un prespic piquant, je suis née dans une famille de riche. Bête comme un pandawa sobre, je leur ai volé le magot familial et je me suis enfuie dès ma majorité. Ça commençait déjà très bien, mais attendez de lire le reste.
Spoiler:
 

Donc oui je partais quand même bien ma vie, c'est après que ça a changé. Première erreur, penser que l'alchimie c'est parfait pour se faire des amis. En fait, la vérité c'est que c'est tellement prenant qu'on a plus le temps pour rien d'autre. Moi ce qui m'a fait sortir de ce tourbillon d'alchimie c'est un étrange monsieur qui battait un passant sans raison. Il se disait mercenaire, bon un truc bizzare. Au finale s'était tellement bizzare que ça m'a intéressée et j'suis aller voir à Astrub ce qui s'y passait... pour qu'ils battent des passants... Bon j'ai fini par être recrutée et, j'y ai rien fait. J'avais juste l'impression de servir à parler aux gens étranges qui venaient à l'entrée. Au moin des personnes ont fais des dessins de moi. S'était marrant on s'amusait bien.

Spoiler:
 

Après j'ai fais une toute petite connerie, j'ai juste un peu reniée la déesse Eniripsa pour enlacer Sadida. Je voulais mieux connaître les plantes pour faire de meilleurs élixirs grâce à l'alchimie. Bon s'était pas bien grave, le but s'était de soigner avec ces onguents. Elle n'a pas aimée ça et quand j'ai voulue retournée vers elle, non seulement je m'étais faites une ennemie chez Sadida mais en plus Eniripsa me reniait en me retirant tout pouvoir de soin. En contrepartie je recevais le pouvoir de blesser et brûler. Imaginez la douleur d'une disciple d'eniripsa de ne pouvoir que faire du mal quand on a passé sa vie à le combattre, ce mal. Ben, vous pouvez pas trop l'imaginer mais je vous assure que c'est horrible. Tellement horrible que je commençai à mettre un bandeau blanc sur mes yeux, un bandeau pour m'empêcher de voir l'horreur du monde sans pouvoir n'y faire quoi que ce soit.

Le temps à passé et au fil de mes rencontres on m'a apprit à voir ce qui était beau dans le monde, à y remarquer les petits détaillent qui peuvent égailler votre journée. Donc j,ai commencer à retirer mon bandeau, je le garde toujours sur moi... en souvenir ou pour le jour ou je devrai le ré-utiliser. Je vais m'arrêter ici pour aujourd'hui, vous aurez peut être un autre parchemin demain... et n'oubliez pas, il manque encore un événement marquant. De plus si vous voulez le chocolat gratuit proposé au début du récit, parlez moi subtilement d'une rose noire. Si ce n'est pas subtile je vous brûlerai une oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Aspyrine, l'histoire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» Le Foot en LR une longue histoire : aujourd hui l AS BEZIERS
» Liqueur panda de brume; histoire, description et questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sang Blable :: Premier étage :: La bibliothèque-
Sauter vers: